Rédiger un CV : des expériences ou des compétences ?

 

Pour rédiger un CV, mieux vaut avoir intégré que les recruteurs sont d’abord attentifs aux expériences professionnelles. Comme le montre l’infographie que nous avons réalisée concernant le recrutement des cadres : clonage ou ouverture , l’expérience présentée dans un CV peut être équivalente, plus courte, et parfois plus longue mais elle est déterminante dans la sélection des candidats.

De même, la dernière enquête RegionsJob sur les méthodes de recrutement pointe que parmi les 6 premiers critères de sélection sur CV, 5 sont relatifs à l’expérience, à son contenu et à sa présentation.

Si vous vous posiez la question de rédiger un CV orienté expériences ou compétences, vous avez peut-être trouvé le début de la réponse.

Et seulement le début de la réponse ! Car, à travers les expériences, le recruteur cherchent à identifier les compétences.

 

Un CV, c’est d’abord des expériences qui révèlent des compétences

Dans la rédaction de CV, le piège à éviter consiste à lister pour chaque expérience les missions, les actions réalisées, voire les tâches…

En procédant ainsi, les candidats ont l’impression de démontrer qu’ils ont tenu le poste, que les missions sont conformes à ce que les recruteurs attendent pour le type d’emploi visé…

Les candidats proposent au recruteur le descriptif d’un poste plutôt que le descriptif de leur expérience professionnelle !

Qu’est-ce qu’une expérience professionnelle ? C’est l’acquisition de compétences par la pratique. Un apprentissage et un acquis très personnalisés influencés par le contexte, la durée et la nature de la pratique. Egalement conditionnés par la personnalité et par la capacité de chacun à prendre conscience des apprentissages réalisés et au potentiel de mobilisation dans d’autres contextes, d’autres enjeux…

Pour ce qui concerne la définition des compétences, nous vous recommandons les 2 articles suivants :

Sur un CV, le recruteur cherche donc à identifier des expériences professionnelles qui révèlent des compétences et à comprendre les modalités de cette apprentissage. Il procède ensuite à une évaluation et à une projection de ces expériences professionnelles et compétences au contexte de son recrutement. C’est aussi à ce stade que se joue le clonage ou l’ouverture en matière de recrutement.

 

Rédiger un CV : démontrer plutôt que proclamer

Le CV par compétences nous semble bien moins efficace qu’un CV présentant en synthèse mais aussi précisément les expériences professionnelles, en les orientant vers les acquis et les conditions de cette acquisition.

Le CV par compétences est souvent une proclamation de compétences sorties de tout contexte, alors que le recruteur cherche davantage à évaluer la nature de la pratique et des apprentissages, leur épaisseur aussi, et donc les compétences qu’ils ont favorisées à acquérir.

C’est dans ce sens que vous devez procéder à la rédaction de votre CV.

Une rédaction de CV où chaque information doit être tactiquement passée au filtre de l’utilité pour l’ objectif d’emploi, et au filtre de l’utilité pour le recruteur compte tenu que, comme le candidat, il aussi un chercheur !