L’Intelligence Professionnelle : tous en veille !

veille professionnelle

Besoin de se situer professionnellement ?

Envie d’aller voir ailleurs ?

Ou en recherche active d’emploi ?

La veille fait aujourd’hui partie de la gestion de carrière et de la compétence à s’orienter et à rebondir.

Comme les états et les entreprises ont développé l’Intelligence Economique, les personnes individuellement doivent développer leurs activités de veille professionnelle et d’analyse de leurs environnements professionnels, pour mieux piloter leur parcours dans un contexte d’individualisation, d’incertitude et de compétition accrus.

On parlera d’Intelligence Professionnelle.

.

La veille professionnelle d’informations et son inséparable corollaire, l’analyse de ces informations, peuvent contribuer tout au long d’une vie professionnelle à :

  • suivre les évolutions : entreprises, secteurs, métiers…,
  • évaluer son environnement professionnel (entreprise, secteur, métier…),
  • s’auto-évaluer en matière de connaissances et de compétences professionnelles,
  • localiser des communautés d’expertise et d’influence, des décideurs, des prescripteurs…
  • développer ses connaissances et ses compétences,
  • identifier directement ou indirectement des opportunités professionnelles…
  • et aujourd’hui avec Internet de gérer son identité professionnelle numérique, sa réputation professionnelle.

La veille professionnelle doit être appréhendée en dynamique. Elle contribue à mieux anticiper les évolutions et son évolution, elle stimule la réflexion. Elle favorise les bonnes questions au bon moment. La veille est aussi une aide à la décision, que l’environnement impose ou que l’on souhaite prendre…

.

La veille professionnelle recouvre 3 activités clés. Si votre veille professionnelle ne vous permet d’être informé(e) dans le bon tempo, de comprendre, d’apprendre, d’activer … le problème peut provenir des informations veillées, des sources retenues ou de l’analyse que vous en faites ou que vous n’en faites pas.

 

Les étapes de la veille professionnelle

 

1- Définir précisément les informations dont on a besoin.

Nous vivons dans un monde d’informations. Il est nécessaire de cibler les informations utiles à son Intelligence Professionnelle : fonction, métier, secteur d’activité, entreprises, offres d’emploi, techniques, recherches, experts, formations, retours individuels d’expérience….

S’il doit y avoir une veille professionnelle de base, les informations à cibler s’ajustent aussi en fonction des étapes professionnelles de chacun, des questionnements personnels, des évolutions perçues de son environnement professionnel… Et à partir de la veille elle-même qui s’améliore progressivement par la pratique, et l’analyse de sa pertinence et de son utilité.

.

2- Identifier les sources formelles et informelles d’information et les qualifier

Internet est une source majeure de veille, qui met à disposition des informations, des outils de la veille et mêmes des veilleurs et des curateurs de contenus ! Il ne faut pas négliger les apports d’informations souvent qualifiées et plus informelles pouvant être recueillies lors de discussions avec des collègues, des candidats si vous recrutez, des clients, des fournisseurs… en somme avec son réseau de contacts. Ou lors de salons ou de réunions professionnelles, de conférences … Ou encore par la télévision ou les livres…

La qualité de l’information dépend généralement de la qualité de la source. C’est pourquoi il est nécessaire de vérifier la fiabilité de la source de vos informations. Souvent en recherchant des informations complémentaires, très souvent en mobilisant sa propre réflexion, sa mémoire et son esprit critique. Parmi son réseau relationnel, certaines personnes par leur expertise, leur expérience, leur réseau constituent des sources plus fiables d’informations. Nous l’identifions dans le temps dans le cadre des échanges suivis avec ses personnes. Sur Internet, c’est pareil. Une veille professionnelle régulière contribue à mieux qualifier ses sources, à en découvrir de nouvelles, à en abandonner certaines…

Sur Internet, les médias sociaux à contenus professionnels (blogs, plateformes sociales, forums, etc.) viennent enrichir les informations provenant des autres médias. On y trouve aussi des veilles thématiques « toutes prêtes » partagées par d’autres personnes s’intéressant à un sujet donné. C’est en suivant ces personnes, plus ou moins expertes, qui qualifient elles-mêmes plus ou moins leurs sources, avec la possibilité d’interagir avec elles, et en évaluant leurs apports que vous pouvez aussi enrichir et faciliter votre propre veille professionnelle.

.

3- Organiser sa veille professionnelle et l’information

Concernant la veille relevant de sources formelles, il est nécessaire d’automatiser le recueil d’informations (mode push) et de le structurer par sujet ou par source pour en faciliter la prise de connaissance et l’analyse.

Le Web offre différents outils gratuits et performants pour organiser une veille individuelle formelle, être alerté(e) automatiquement des nouvelles informations communiquées sur un sujet défini et/ou par une source définie. Des outils comme Netvibes ou Google Reader vous permettent d’ajouter les flux RSS de sites que vous souhaitez suivre, comme Google Alerte par la définition d’alertes à partir de mot-clé, avec une réception par email. Des outils comme Scoop.it  vous permettent de vous abonner aux veilles partagées par d’autres internautes ou par des entreprises. Des outils aussi comme Pinterest pour suivre l’actualité d’entreprises ou des veilles individuelles communiquées ici par l’image.

Concernant les informations recueillies de manière plus informelle (rencontre, réunion, évènement…), les meilleurs outils restent le petit carnet de notes à avoir toujours sur soi ou votre smartphone.

.

Comme vu en début d’article, la veille professionnelle peut contribuer à plusieurs objectifs professionnels. L’intérêt d’une veille est dans ce qu’on en retire. La veille fait aujourd’hui partie de la formation tout au long de la vie professionnelle. Elle contribue à la mise à jour et au développement des connaissances et aussi des compétences, à l’orientation et à l’évolution professionnelle… si les informations sont régulièrement analysées, les informations clés retenues, les tendances fortes repérées comme les signaux faibles d’une tendance à venir… L’analyse doit toujours mobiliser une réflexion personnelle et une réflexion critique : ce n’est pas parce que d’autres le disent que c’est vrai ou applicable à sa propre situation…

.

La veille professionnelle est une bonne routine dans la gestion de sa vie professionnelle. L’Intelligence Professionnelle d’un salarié ou d’un futur salarié au même titre que l’Intelligence économique des entreprises est devenu stratégique. La bonne information au bon moment couplé à la pertinence de l’analyse favorisent la dynamique professionnelle sur des chemins programmés ou plus inattendus … et la sécurise.

.

La définition d’une stratégie de recherche d’emploi ou d’évolution professionnelle mobilise une activité de veille professionnelle et d’analyse. Dans le cadre de nos accompagnements individuels et personnalisés, nous vous conseillons et vous aidons à structurer une veille professionnelle.

Pour en savoir plus, contactez-nous en utilisant le conseil gratuit ou par téléphone 04 78 64 04 52.

Auteur : Equipe id-carrieres

Appelez-nous
04 78 64 04 52

Une réponse à “L’Intelligence Professionnelle : tous en veille !”

  1. […] programme ! Si vous avez été malin, vous mettez déjà en pratique depuis quelque temps les conseils d’ID-Carrières en matière de veille, démarche qui peut faire la différence en vous faisant acquérir une compétence à rebondir. […]

Laisser un commentaire