Notoriété des réseaux sociaux et utilisation pour la recherche d’emploi ? #etude

Vous avez peut-être répondu dans notre article précédent à notre mini questionnaire et pris connaissance par l’infographiedes résultats de l’étude réalisée par le Groupe Adecco « Trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux ».

Voici ce qui a retenu notre attention.

1- la notoriété des réseaux sociaux et leur utilisation pour une recherche d’emploi.
2- l’utilisation et l’efficacité des réseaux pour une recherche d’emploi

.

Notoriété et utilisation : réputation ?

En dépit d’une bonne notoriété globale des réseaux sociaux grands publics et professionnels, 45% des interviewés n’utilisent pas Internet pour leur recherche d’emploi par méfiance, prudence, ne souhaitant pas afficher publiquement des informations personnelles

Internet par sa nature même reste un espace qui questionne, inquiète, un monde nouveau, partiellement immatériel, presque paradoxalement impersonnel, illimité, en mouvement continu… La question de la confiance est de nature politique au sens premier du terme.

Internet, et tous ces corollaires, est-il ou non une source de progrès pour nos sociétés ? Comme souvent dans les grandes révolutions et c’est en est une, il y a les plus et les moins et les acteurs dont nous faisons partie un peu, beaucoup et certains passionnément ont un rôle à jouer dans son évolution positive ou néfaste. Nous ne devons pas nous comporter comme des consommateurs passifs de technologies et d’usages mais davantage comme des citoyens responsables qui orientent ces innovations au profit du progrès social… pour partie un autre sujet car le travail en est une composante.

L'utilisation des réseaux sociaux pour la recherche d'emploi

.

L’information, l‘éducation, la formation à la bonne utilisation de cet espace social nouveau restent à faire.

43% des répondants n’y trouvent pas d’utilité et 20% n’ont pas pensé à utiliser les réseaux sociaux pour leur recherche d’emploi.

Nous analysons également ces résultats comme révélateurs des réflexes et des pratiques de recherche d’emploi issus du e-recrutement, avec une moindre intégration d’une démarche réseau élargie par rapport aux relations connues, directes ou de proximité. Voir dans le graphique ci-dessous le rôle de l’entourage.

L’étude du Groupe Adecco montre par ailleurs que 23% des interviewés utilisent les réseaux sociaux professionnels alors qu’ils les jugent utiles à 52% , à comparer aux 40% qui utilisent les job boards jugés utiles à 64%.

Rechercher un emploi sur internet et les réseaux sociaux .

Avec un taux étonnant d’utilisation et d’appréciation positive sur l’utilité de la candidature spontanée, de la presse ou de Pôle Emploi (le seul a être utilisé plus qu’il n’est jugé utile, cf. impact des obligations de recherche et de déclarations), les résultats relatifs aux pratiques de recherche d’emploi  nous semblent révélateurs du poids des marchés d’emploi locaux et donc des acteurs locaux, influencés probablement aussi par les métiers et les profils interrogés (CDI et intérimaires). Ils nous amènent naturellement à évoquer la question de la mobilité géographique professionelle.

A relier probablement à la méfiance via à vis d’Internet, à l’information sur la vigilance relative à la confidentialité des informations partagées sur les réseaux sociaux, mais aussi aux premières motivations qui ont conduit à adopter des plateformes sociales, les réseaux sociaux grand public, à usages plutôt privés et ludiques comme Facebook, sont peu perçus comme utiles et peu utilisés dans la recherche d’emploi, en dépit d’un nombre de membres, donc de clients et de prospects, qui enthousiasment ou font rêver les directions marketing, commerciales et RH 😉

Les sites d’entreprises sont un cas intéressant avec une appréciation élevée de leur utilité et une utilisation effective faible. Le plus grand écart relevé… qui peut nourrir la réflexion des entreprises sur leur site institutionnels, les pages ou les sites dédiés à l’emploi et aux carrières qu’elles offrent, tout comme sur la Marque Employeur, grand sujet du moment…

Concernant la recherche d’emploi et les candidats, nous suggérons ici une explication à débattre.

L‘e-recrutement, tel que proposé depuis les années 90 par les sites d’offres d’emploi, a apporté une massification de l’information, le multiposting d’annonces pour les recruteurs (publication sur plusieurs sites d’offres d’emploi) et des outils de regroupement de l’information, d’alertes, d’aide à la veille d’offres d’emploi pour les candidats. Cette massification de l’information se poursuit et s’amplifie avec le Web social et les candidats optent pour une convergence de l’information, plutôt que pour une recherche d’information plus localisée, donc plus éparpillée et consommatrice de temps. C’est aussi ce qui explique le développement des pages d’entreprises sur les réseaux sociaux. Les entreprises, les marques, vont davantage à la rencontre des candidats.

L’étude confirme par ailleurs que la connaissance et l’utilisation des réseaux sociaux, réseautage pour la carrière ou recherche d’emploi, varient aussi en fonction de la qualification, du statut (cadre, non cadre), du métier, du secteur d’activité des candidats.

La situation actuelle du marché de l’emploi influence probablement aussi les résultats. La même étude réalisée dans une période de croissance couplée aux tendances démographiques révèleraient d’autres perceptions et pratiques des réseaux sociaux dans la recherche d’emploi, en corollaire des tendances du recrutement (voir notre article : le grand désordre de l’emploi en France)

Si une certaine efficacité des réseaux sociaux se confirme pour les candidats et pour les recruteurs et si les conditions de cette efficacité sont mieux définies, une adoption plus large de la part des candidats passera par un apprentissage de la démarche réseau et des fonctionnalités proposées par les plateformes sociales, par l’acquisition de compétences relationnelles et de communication…  A moins qu’en matière de recrutement les réseaux sociaux ne deviennent rien de plus que des CVthèques à ciel ouvert, des job boards un peu plus interactifs…

Vos avis et partages d’expérience sur le sujet sont les bienvenus.

A lire aussi la suite de notre analyse : Utilisation et efficacité des Réseaux sociaux pour la recherche d’emploi #étude

.

Auteur : Marie-Pierre FLEURY

Appelez-nous
04 78 64 04 52

Laisser un commentaire