En matière de recrutement ou de management, l’évaluation/ l’appréciation porte généralement d’abord sur les compétences techniques ou compétences métiers. Savoir identifier ses compétences techniques, les formuler et les communiquer est donc essentiel pour chacun d’entre nous dans la gestion de son parcours professionnel et de ses carrières 😉

Les domaines de compétences techniques

La notion de compétence technique fait l’objet de nombreux débats dans sa définition, son évaluation, son utilisation. Nous retiendrons ici une définition simple  : « La compétence professionnelle exprime un savoir-faire mis en oeuvre et contribuant à un livrable, un résultat, une performance… »

Pour identifier ses compétences techniques, il est toujours intéressant d’identifier les domaines d’actions dans lesquels elles s’exercent ou se sont exercées, car ils permettent de recueillir une vision élargie de ses savoir-faire et contribuent aussi à mieux évaluer ses contributions à l’entreprise.

Les domaines de compétences recouvrent les grandes activités déployées dans les entreprises. Ils sont directement liés à la spécialisation métier : la vente pour un commercial, la comptabilité pour un comptable, la conception pour un technicien de bureau d’étude, la communication pour un community manager…

Les domaines de compétences sont aussi liés aux activités transversales, comme par exemple, le traitement de l’information, partagé par de nombreux métiers et exercé différemment selon les missions et le rôle.

La compétence et les activités clés qui la révèlent

Il est préférable d’exprimer ses compétences par un verbe d’action : vendre un produit à des clients professionnels, établir les comptes annuels d’une entreprise, réaliser une veille concurrentielle, élaborer un catalogue produits, établir un plan média, manager une équipe, etc.

La compétence se décrit à partir de quelques activités significatives qui la révèlent, 5 à 8 au maximum. Ces activités clés sont elles-mêmes décrites par des verbes d’actions.

Par exemple, la compétence « Vendre un produit aux particuliers » peut passer par les activités clés suivantes : accueillir le client de manière personnalisée, se mettre en situation d’écoute, identifier le besoin du client, etc.

Elargir le champ d’application des compétences techniques

L’environnement, les enjeux, les objectifs…globalement le contexte conditionne la nature de la compétence acquise, développée, activée.

Les recruteurs recherchent souvent des candidats détenant des compétences exercées dans des contextes analogues au poste à pourvoir.

En revanche, le candidat a intérêt lors d’une recherche d’emploi, d’une évolution professionnelle ou des conclusions d’un bilan professionnel à élargir objectivement les contextes de mobilisation de ses compétences. Cela facilite sa propre projection dans un nouvel emploi, métier, secteur ou une nouvelle entreprise… et aide aussi la projection par un recruteur (qui devrait être apte à la faire seul mais c’est rarement le cas) ou par un manager.

Le degré de maitrise d’une compétence ?

Une compétence s’apprécie aussi par rapport à la maitrise que nous en avons. Il est important dans la phase de réflexion ou de préparation d’une démarche d’être objectivement au clair avec les 3 degrés de maitrise généralement utilisés :

  • Degré 1 : « je réalise cette action avec l’aide ou la supervision d’une autre personne »
  • Degré 2 : « je réalise cette action de manière autonome, fiable et efficiente »
  • Degré 3 : « je réalise cette action et je peux transmettre ce savoir-faire à d’autres personnes ».

La compétence est reconnue comme acquise à partir du niveau 2, mais il est toujours intéressant d’identifier les compétences de niveau 1, un peu comme les liens faibles, car elles peuvent soit correspondre à des pistes d’évolution possibles ou souhaitées, soit constituées un élément de différenciation par rapport aux autres candidats dans le cadre d’un recrutement ou d’une mobilité interne.

Comment communiquer ses compétences techniques ?

Qu’il s’agisse de l’entretien annuel d’activités avec son responsable, d’un bilan de compétences, d’un CV, d’un entretien de recrutement … expliciter ses compétences métiers est un exercice fréquent.

Chaque démarche ayant un objectif précis, on peut être amené à devoir en faire une synthèse, ou à les expliquer de manière détaillée avec des exemples à l’appui, à en parler, à les écrire…

La démarche qui consiste à identifier ses compétences de manière exhaustive selon la structure proposée (domaine de compétences, compétence et activités significatives, compétence et degré de maitrise) facilite l’adaptation de leur communication à l’écrit et à l’oral, en fonction des objectifs poursuivis.

Nous aimons particulièrement l’image du panier de compétences dans lesquelles on puise selon les besoins…

L’identification de ces compétences « coeur de métier » est essentielle pour piloter sa carrière et son employabilité.

 

A lire en complément :

Comment identifier et communiquer ses compétences comportementales ? Les compétences comportementales sont l’autre composante de notre profil professionnel.